SUD FOOT  71 : site officiel du club de foot de MARCIGNY - footeo

Les équipes B et D se rebiffent ! (JSL)

23 octobre 2013 - 07:16

Joli week-end des réservistes de Sud Foot et de l’équipe D, qui ont gagné leurs matches de belle façon.

Les promotionnaires du Sud Foot 71 ont trouvé la motivation nécessaire pour mettre un terme à l’invincibilité du second de la poule, Étang-sur-Arroux, qui n’a pas justifié son rôle de meilleure attaque. Les visiteurs se sont montrés peu dangereux en première période, si ce n’est sur corner, et sauvetage sur la ligne de Fayard, au premier poteau. À l’inverse, les locaux, très entreprenants, ont fait preuve d’un étonnant réalisme, à l’image de Julien Machado qui concluait un jeu en triangle de son milieu de terrain. Le second but était l’œuvre de Lafay, bien alerté en profondeur, sur un service de Mathieu. Dans la minute suivante, le premier nommé avait même la possibilité de réaliser un doublé, sur une tête mal ajustée. Ce n’était que partie remise. Juste avant de regagner les vestiaires, Martin, libre de tout marquage, reprenait victorieusement, à la suite d’un corner. Changement de décor radical à la reprise où toutes les initiatives étaient à porter au crédit du onze d' Étang, qui exerçait une forte domination, les locaux devant leur salut aux prouesses de leur gardien Tomasi. Il parvenait à détourner un penalty pourtant fort bien tiré par le capitaine visiteur. Il s’interposait sur une frappe terrible plein cadre de Peraudin. Acculés lors du dernier quart d’heure, les locaux connaissaient des sueurs froides. Ils ne pouvaient empêcher Bonnabé de trouver le chemin des filets à deux reprises, éprouvant les pires difficultés à préserver un succès 3-2 qui est le bienvenu.


En lever de rideau, les seniors D, métamorphosés, ont signé leur deuxième victoire de la saison, en disposant facilement de la lanterne rouge de 3e division, Saint-Léger-lès-Paray, sur le sore sans appel de 5 buts à 1. Cyril Rousset est auteur d’un hat trick, succès complété par des buts de Jonveaux et de l’inévitable Gilles Parot.

 

Source : Le Journal de Saône & Loire.

Commentaires