SUD FOOT  71 : site officiel du club de foot de MARCIGNY - footeo

Le Sud Foot 71 l'emporte au Creusot ! (JSL)

8 décembre 2014 - 07:12

La JO Creusot a dominé les débats mais a été rapidement menée au score. Et puis, la ligne offensive a toujours vendangé. Les vertus locales étaient toutefois bien présentes.

La tâche était ardue pour la JO Creusot bon dernier de la classe qui recevait le Sud Foot 71 installé sur le strapontin avec 14 points de plus que son adversaire. Ce match des extrêmes a été abordé sans aucun complexe par des Creusotins qui avaient grosse envie de décoller enfin avec des points devenus obligatoires.

La mise en place d’un nouvel entraîneur était-elle susceptible d’apporter le remède souhaité ? Il n’en a rien été ! Les visiteurs, bien armés défensivement, ont reçu d’entrée de jeu leur cadeau de Noël. Le gardien Chaize et le défenseur Ciliberti faisaient preuve d’incompréhension et le ballon prenait le chemin des filets sur une passe en retrait (4).

Précipitation

Loin de se décourager, les Creusotins prenaient souvent l’initiative et sur un centre de Khuon, il manquait une pointure à Uzun pour égaliser avant la pause. (41). La deuxième période fut de la même veine avec des locaux désireux de refaire leur retard et le Sud Foot 71 qui se contentait de lancer des contres incisifs. C’est ainsi que Chaize sauvait la baraque devant Rebillard incisif (67). Le Creusot, toujours dominateur, se créait de nombreuses occasions.

Mais précipitation et maladresses se suivaient au cœur d’un match qui se durcissait physiquement. Et le coup de poignard arriva.

Le match semblait vouloir rester sur le mince écart d’un but quand Rebillard, parti à l’abordage, adressait un missile de 20 mètres qui faisait mouche. Dans les arrêts de jeu, Charleux réduisait l’écart sur un tir lointain qui prenait Tomasi en défaut.

Le Creusot (stade de Montporcher), Sud Foot 71 bat la JO Creusot 2 à 1 (1-0). Arbitre M. Thomas.

JO Creusot : Charleux (90+2).
Sud Foot 71 : Ciliberti (CSC, 4), Rebillard (89).

Réactions

Jean-Baptiste Gereau (entraîneur de la JO Creusot) : « On leur donne un but et ils ont une occasion réussie. Pour le reste, nous avons su construire le jeu et on a dominé ».

François Mendes (entraîneur du Sud Foot 71) : « Nous avons été costauds défensivement dans un match haché et mis parfois en difficulté. C’est souvent la chance du club le mieux classé par rapport à celui en détresse ».

Source : Le Journal de Saône-et-Loire.

Commentaires

jean noel tomasi 8 décembre 2014 18:11
Joueur

je n ai pas souvenir que la ligne offensive du J O C ai vendangée!!!!! il me semble plutot que notre defence les a empêché de terminer leurs offensives....nous avons tenu la barraque derriere ....juste dommage de prendre ce but a 40 secondes de la fin!!!!